Interpellés pour aide à l’immigration irrégulière, des militants de la Roya témoignent après leur sortie de garde à vue

Nice-Matin /  Par G. L / Publié le 14/03/2019

Sept personnes étaient en garde à vue à Nice depuis mercredi matin. Certaines sont membres de l’association Roya Citoyenne. Toutes sont soupçonnées d’avoir pris une part active dans la venue en France d’étrangers en situation irrégulière.

Les investigations sont menées sur commission rogatoire du juge d’instruction Alexandre Julien.

Selon nos informations, trois personnes sont sorties de garde à vue ce jeudi midi.

A peine libéré, René Dahon, militant de l’association Roya citoyenne, explique que la justice leur reproche « d’avoir fait passer des familles d’Italie en France ».

« Ils m’ont parlé d’une période précise, le problème c’était que j’étais en Mongolie à cette époque là … Je pense que c’est la raison pour laquelle je suis ressorti assez vite. »

« NOUS SOMMES DES GENS QUI AIDONS D’AUTRES GENS »

Alain, l’un des gardés à vue, se remettait à peine de ses émotions, après plus de trente heures de garde à vue. « Je ne suis pas militant de Roya citoyenne. Nous sommes une famille qui hébergeons des migrants. »

Il explique que la garde à vue s’est bien passée, « malgré des conditions d’hébergement lamentables à la caserne Auvare de Nice ».

Lire l’article complet sur le site de Nice-Matin…

Relayé par GC.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :