Relaxe de Cédric Herrou : « un acharnement judiciaire », le parquet de Lyon se pourvoit en cassation

/ Par Actu.fr / ActuLyon / Publié le 28 Mai 2020 /

Jeudi 28 mai, le parquet général de Lyon annonce vouloir se pourvoir en cassation après la décision de la cour d’appel de Lyon. Le combat judiciaire n’est pas terminé.

Il était pourtant relaxé par la cour d’appel de Lyon (Rhône), le 13 mai 2020. À cette date, le feuilleton médiatique semblait terminé… jusqu’à ce que le parquet de Lyon se pourvoit en cassation, jeudi 28 mai 2020. Contactée par actu LyonMe Sabrina Goldman, l’avocate de Cédric Herrou fait part de son incompréhension. 

Lire aussi : Aide aux migrants : l’agriculteur Cédric Herrou est relaxé par la cour d’appel de Lyon

Un combat sans fin contre la justice 

« La consternation totale. » Ce sont les premiers mots prononcés par Me Sabrina Goldman, jeudi 28 mai, lors de notre échange sur le pourvoi en cassation du parquet de Lyon. 

« On est complètement abasourdis », martèle l’avocate.

Malgré que la plus haute instance judiciaire – le Conseil constitutionnel – se soit prononcée, cela n’a pas empêché le parquet général de Lyon de se pourvoir en cassation. 

Un pourvoi « très rare » du parquet général

Justement, Me Sabrina Goldman explique que cette situation est exceptionnelle.

« C’est très rare que le parquet général fasse un pourvoi en cassation. Mais la question se pose, pourquoi le faire dans cette affaire ? On parle de quelqu’un qui n’a fait qu’aider autrui ». 

Après avoir appris la mauvaise nouvelle, l’avocate a contacté Cédric Herrou qui, comme elle, est « consterné « . Ils parlent même d’avoir l’impression de voir « une attitude vexatoire » de la part du parquet. 

Il n’y a plus qu’à attendre – une nouvelle fois encore – les motifs de ce pourvoi qui ne fait que rallonger ce combat contre la justice mené depuis déjà 4 ans. 

Lire aussi : Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné à 4 mois de prison avec sursis en appel

Condamné puis relaxé

L’agriculteur était passé devant plusieurs juridictions. Du tribunal correctionnel de Nice à la cour d’appel de Lyon, en passant par celle d’Aix-en-Provence et le Conseil constitutionnel, pour « aide à l’entrée, à la circulation et au séjour irrégulier d’étrangers en France », l’agriculteur avait été enfin relaxé le 13 mai dernier. 

« Je suis relaxé !!!!! La solidarité n’est pas un délit et ne le sera jamais !!!! » s’était exprimé Cédric Herrou après avoir appris la nouvelle. 

Si l’annonce de la relaxe était décrite comme « le triomphe de la raison et du droit » par Me Sabrina Goldman, aujourd’hui il est question « d’un acharnement judiciaire ».

Lire aussi : Il avait aidé des migrants à Nice : l’agriculteur Cédric Herrou condamné

Pour accéder au site de Actu.fr, cliquez ICI.

Relayé par GC.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :